Archives de l’auteur : Séverine HOUNTONDJI

Aide pour travaux au terrain de Camille et Denis

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous transfère ci-dessous un message de Camille et Denis:
« Nous aurions besoin de 8 volontaires pour un chantier de bouture d’aromatique afin de récupérer 500m2 de terrain non inondable. Il y aura un travail un peu minutieux (boutures) et un autre un peu plus physique (enlever des gaines d arrosage et couper les aromatiques). Vous aurez le choix… Comme matériels, si vous avez des gants (nous en avons peut être pas pour tout le monde), des sécateurs et des couteaux. Pour manger si chacun peut amener quelque chose ce serait super. Nous pouvons nous retrouver vers 10h au terrain samedi 8 ou dimanche 9 février suivant ce que vous préférez. En espérant qu’il ne pleuve pas.  Nous vous remercions par avance pour votre aide et au plaisir de vous voir au terrain.     Prévenez nous si vous venez pour que l’on puisse s’organiser. Camille et Denis 

Merci d’avance à ceux qui pourront donner un coup de main.

A bientôt
Séverine

Terrain de Camille et Denis inondé

Bonjour à tous,

Je vous transfère des photos du terrain qui nous ont été envoyées par Camille. La rivière a débordé et le terrain est totalement inondé. C’est une catastrophe et un nouveau gros coup dur pour Camille et Devis après tout le travail qu’ils ont fourni sur ce terrain.

Je partage avec vous le message qui nous a été envoyé par Camille :

« La rivière est sortie du lit cette après midi, nous avions passé une journée à couvrir les planches et les buttes pour maintenir les planches sèches pour le printemps. Mais nous n’imaginions pas ça. Ce travail n’aura servi à rien puisque les buttes et les planches sont recouvertes d’eau. Nous avions mis en culture des carottes, des épinards, des fèves, des petits pois, des choux raves, des radis, des salades… A voir comment se sèche le sol et comment se comportent les plantes mais il y aura de la perte. En 3 ans nous avons eu la grêle, une petite inondation, la sécheresse, et pour finir une grosse inondation. Toutes les planches et les buttes on été faites à la main, la terre était vraiment en train de s’améliorer et c’est un coup dur de voir ce travail en partie détruit. Nous réfléchissons à un autre terrain sur les coteaux et non en zone inondable afin de pouvoir s’engager sur quelque chose de sûr. Les aléas climatiques vont se renforcer et ce sera de plus en plus compliqué pour les producteurs alors si nous pouvons éviter de se compliquer le travail… »

Nous leur avons apporté notre soutien et proposé notre aide si besoin. Pour l’instant il n’y a rien à faire d’autre qu’à attendre que le terrain sèche…

La distribution de mardi est maintenue malgré tout car l’impact sera surtout sur les légumes de l’année prochaine : fèves, pois, épinards, petites salades qui n étaient pas assez développés pour résister.

Camille nous en dira plus mardi.

D’ici la, je vous souhaite un bon week-end,

Séverine

Compte-rendu AG du 12/11

Bonsoir à tous,

Ci-dessous le compte rendu de l’assemblée générale. Merci à tous les amapiens qui étaient présents !

Bonne lecture,

Séverine pour le bureau

Compte rendu – AG du 12 Nov 2019

1. Passage en contrat annuel

Les agriculteurs et le bureau proposent le passage à un contrat de 12 mois. Cela fait sens pour plusieurs raisons. D’une part, le principe de base de l’AMAP étant de donner aux agriculteurs un revenu stable et de la visibilité, il parait cohérent d’étendre le contrat sur une période plus longue, comme cela se fait dans nombre d’AMAPs. D’autre part, l’équilibre des paniers se fait sur l’année : ils sont généralement très copieux en été (2eme semestre) et plus petits sur le 1er semestre. La production est notamment très faible au mois d’avril. La livraison de paniers à cette période est donc très compliquée et rajoute une charge importante à Camille et Denis qui sont par ailleurs très pris par la préparation des semis. Un passage à un contrat annuel permettrait donc d’inclure une coupure de plusieurs semaines dans la livraison des paniers en avril afin que Camille et Denis puissent plus facilement se consacrer à la préparation des semis.
2 propositions sont faites par le bureau pour le passage au contrat annuel :    1-  Proposition 1 : un contrat de 12 mois de mai à mai qui permettrait d’accueillir les nouveaux amapiens avec un pique-nique organisé très rapidement après le démarrage de la saison. Par contre, cela impliquerait pour la première année la signature d’un contrat de 16 mois pour les amapiens déja inscrits. Pour les nouveaux amapiens arrivant en janvier : le bureau proposerait d’abord un contrat de 4 mois puis un contrat de 12 mois à partir de mai.    2 – Proposition 2 : un contrat de 12 mois directement à partir de janvier. Le bureau était initialement plus favorable à la proposition 1 pour permettre un accueil plus agréable des nouveaux amapiens.
Dans les 2 cas, il y aurait une coupure de 4 semaines vers le mois d’avril (à définir précisément par Camille et Denis). Après discussion et intervention de Camille et Denis il apparait que : – un contrat de mai à mai va donner un surcroit de travail au bureau pour la mise en place la première année,  – la période de coupure autour d’avril peut être mouvante selon les années et les conditions météorologiques Il apparait donc plus judicieux de partir sur un contrat de 12 mois à partir de janvier. C’est donc cette proposition qui est soumise au vote des amapiens.
Vote pour le passage au contrat de 12 mois :    

– Pour : 39 voix    – Contre : 1 voix    – Abstentions : 0

Vote pour un démarrage du contrat en janvier : 

– Pour : 38 voix , Contre : 0 voix , Absentions : 2    

Le passage à un contrat de 12 mois en janvier est donc acté.
Afin que les nouvelles modalités de contrat n’effraient pas de nouvelles personnes qui voudraient s’engager dans l’AMAP, il est précisé que : – les amapiens qui souhaiteraient arrêter leur contrat en cours d’année pourront le faire dans la mesure où ils trouvent quelqu’un qui puisse reprendre leur contrat (le bureau pourra les aider en leur fournissant la liste des personnes sur la liste d’attente). – la possibilité de paiements mensuels et trimestriels est maintenue. Le sujet des congés a également été abordé lors des discussions sur le changement de contrat. Il apparaît que les 4 semaines de non distribution des paniers ne constituent pas des congés pour Camille et Denis mais elles leur permettent de se dégager plus de temps au mois d’avril pour la préparation des semis. De nombreux amapiens présents soulignent l’importance de « vrais congés ». Il apparait lors des discussions que l’absence de distribution ne permet pas à elle seule d’assurer des congès à Camille et Denis et que cela ne pourra passer que par la mise en place d’un relai pour s’occuper de l’arrosage, des poules, etc… Cette question n’a pas pu être tranchée lors des discussions et sera donc remise à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Dans cette attente, les amapiens présents proposent toutefois de voter une 5ème semaine de non distribution qui pourrait être prise par exemple à la période de Noël et pourrait constituer une « vraie » semaine de congés.
Vote pour une 5ème semaine de non distribution : Pour à l’unanimité des présents

2. Point de Camille et Denis sur l’année passée 

Cette année a été moins dure que l’année passée. Mais Camille et Denis ont toutefois été confrontés au problème de restriction d’eau durant l’été et l’automne. Malgré les pluies récentes, la restriction n’est toujours pas levée. A part la mise en place d’une retenue d’eau sur le terrain – ce qui parait compliqué – il n’y a pas vraiment de solution pour palier à ce problème.Autre chose : Les campagnols qui sont un vrai problème (perte de la moitié de la récolte de patates douces, perte de semis, et maintenant ils mangent aussi les poireaux, les pois et les jeunes plants juste replantés!). Camille et Denis perdent beaucoup de temps et d’énergie à relancer des semis et essayer de diminuer la propagation…Les paniers ont été bien fournis cette année et au global, le montant de légumes fourni aux amapiens est en surplus d’environ 2500 euros (500 euros l’année dernière même avec les intempéries). C’est le principe de l’AMAP c’est à dire fournir d’avantage quand il y a une bonne année et fournir moins en cas de crise climatique. Camille en profite pour rappeler qu’ils calculent chaque semaine le montant du panier fourni en se basant sur les prix pratiqués en moyenne sur le marché en bio : le montant des paniers fluctue entre 15 (fin d’hiver) et 40 euros (été) selon la saison. L’équilibre se fait donc à l’année d’où l’intérêt du changement de contrat.

2. Dimanche à la ferme

Les amapiens présents sont tous favorables au maintien des 2 pique-niques annuels au printemps et à l’automne.Concernant les appels à l’aide pour des travaux précis, Camille et Denis expliquent qu’il leur est difficile de les prévoir longtemps à l’avance. Même au dernier moment, il ne faut pas qu’ils hésitent à nous le dire. Même si peu d’amapiens ont la possibilité de se mobiliser, cela peut toujours constituer une aide appréciable ! 

3. Trésorerie

Il reste 412,65€  euros en caisse actuellement.

Depenses 2019 : – abonnement internet : 44,35€ – galettes des rois : 35,70€ – jus de fruits.    10,50€ – Resto AG janvier 2019 : 219,70€ – cotisation cercle laïque : 30€ – Resto AG nov 2019         205€

Prochaines dépenses à venir : – achat d’un chariot : 150 – 200€

4. Retours des amapiens 

Les amapiens présents font un retour très positif à Camille et Denis sur la qualité des légumes et la taille des paniers qui convient à tous. Retour très positif également sur le tableau d’échange des paniers en été qui a très bien fonctionné. Un amapien pose la question de la possibilité de solliciter les membres de la liste d’attente pendant l’été pour qu’ils puissent récupérer des paniers si ils sont intéressés. Le bureau va réfléchir à ce point.Nous rappelons également qu’il est possible de faire don de son panier à la communauté en cas d’impossibilité de venir le récupérer. Il faut juste prévenir Camille et Denis suffisamment à l’avance.

6. Autres sujets :

En lien avec la discussion sur les semaines de congés, la question plus large de la rémunération des agriculteurs est posée : le chiffre d’affaire généré avec l’AMAP leur permet il d’avoir un revenu suffisant ?La réponse est clairement non pour l’instant mais  Camille et Denis expliquent que c’est lié au fait de leur installation récente. Selon leurs prévisions, ils devraient pouvoir générer un SMIC pour 2 au bout de 4 ans après l’installation. Ils espèrent que tout le travail fourni permettra une augmentation du rendement et donc de travailler un peu moins.Pour l’instant, ils ne souhaitent pas augmenter le nombre de paniers. Il est convenu que le sujet de la rémunération sera abordé de manière plus approfondie par le bureau avec Camille et Denis.

N’oubliez pas – AG de l’AMAP le 12 novembre

Bonsoir à tous,

Petit message pour vous rappeler que l’assemblée générale de l’AMAP aura lieu mardi prochain, 12 novembre à 20h au restaurant Ô saveurs dorées, 1 rue de Carcassonne (cf plan plus bas), autour d’un apéro-dinatoire convivial (pour rappel l’AMAP paye la nourriture et les boissons sont à la charge de chacun).

Voici les différents points qui seront abordés durant l’AG:

1. passage en contrat annuel : Vote pour le passage à un contrat de 12 mois de mai à mai. Le changement s’effectuerait à partir de janvier : il y aurait donc un contrat de 4+12 mois dans un premier temps puis 12 mois renouvelables de mai à mai.

2. retour de Camille et Denis sur les légumes : Camille et Denis feront le point sur l’année écoulée (ce qui a bien marché, les difficultés, les restrictions d’eau, le calcul du prix des paniers…)

3. dimanche à la ferme : Le bureau propose d’organiser le dimanche à la ferme juste après les réinscriptions au mois de mai.

4. trésorerie : Bilan sur les dépenses de l’année passée et les futures dépenses.

5. Bureau : Présentation du bureau actuel et des rôles de chacun. Appel à ceux qui seraient intéressés pour faire partie du bureau.

6. retour des amapiens : La parole est donnée à tous pour s’exprimer sur différents sujets (les légumes, le fichier d’échange des paniers pendant l’été, l’organisation de l’AMAP…).

Pour ceux qui ne peuvent pas être présents, vous pouvez utiliser le document ci-joint pour donner votre pouvoir. Nous mettrons également un tableau à disposition lors de la distribution de mardi, juste avant l’AG ou vous pourrez indiquer la personne à qui vous souhaitez donner le pouvoir. Pouvoir AG AMAP 12112019

Espérant vous retrouver nombreux mardi !

Séverine, pour le bureau

Assemblée générale – mardi 12 novembre

Bonsoir à tous,

La prochaine AG de l’AMAP aura lieu le mardi 12 novembre après la distribution.

La présence du plus grand nombre d’amapiens est souhaitée car nous débattrons et voterons entre autres le passage à un contrat annuel.

Nous vous confirmerons bientôt le lieu et l’horaire précis.

A bientôt,

Séverine pour le bureau